La coopérative maraîchère des Jardins de Cocagne fournit des paniers hebdomadaires de légumes dans la région genevoise depuis 1978. Constituée dans le contexte des mouvements contestataires genevois de la fin des années 1970, et en particulier des «communes», c'est-à-dire des maisons habitées par des communautés, la coopérative appartient aux consommateur.trice.s qui salarient des jardinier.ère.s. Ce modèle, très innovant, fonctionne aujourd'hui encore: la coopérative fournit des légumes à près de 400 foyers.

Consulter l'inventaire ici

Consulter le Bulletin d'informations des Jardins de Cocagne n°0, novembre 1978.

Quelques références au sujet des Jardins de Cocagne:

  • « Cocagne à Corsinge », Tout va bien Hebdo, n°11, février 1979
  • « Défricheurs: les nouveaux paysans », Tout va bien Hebdo, n°40, 29 octobre 1979
  • « Petits et grands jardins », Tout va bien Hebdo, n°61, 29-11 avril 1980
  • Jean Steinauer, « Cocagne : par-dessous le marché », Tout va bien Hebdo, n°75, 12 septembre 1980.
  • Marianne Enckell, « The Gardens of Cocagne » in The Raven : Use of Land, n°17, Londres, Freedom Press, 1992, pp. 21-29.
  • Luca Ferracin, Les Jardins de Cocagne : une coopérative maraîchère alternative à Genève 1978-1988, mem. lic. de la Faculté des Lettres de l’Université de Genève, Département d’histoire générale, 2007.
  • Reto Cadotsch et Frédéric Deshusses, Vive les quarante ans de Cocagne! Rester en mouvement: éléments pour réfléchir aux quarante prochaines années de la coopérative, Genève, 2018.
  • Sabine Bally, Les jardins de Cocagne: regards sur les 40 ans, film numérique, 17 minutes.

Les deux photographies sont issues de la série 3 du fonds. La seconde est du collectif Interfoto.

Previous Post Next Post